Comment s’épanouir malgré une endométriose

0
1303

Par Julie SAINT-CLAIR

Les conseils et la sagesse de vie d’une jeune femme de 18 ans

J’ai 18 ans.
Quelle légitimité ai-je à parler d’endométriose, à donner des conseils ?
Quatre ans. Quatre ans de souffrances continues qui m’ont forcée à apprendre, à m’adapter.
À comprendre aussi : j’ai vu les étonnantes capacités de notre corps à s’auto-guérir, j’ai vu l’esprit réparer ce qui devait l’être. La magie existe : elle est en nous, il suffit d’y croire.
L’endométriose touche une femme sur dix. Et uniquement les femmes. Cette maladie chronique s’avère bien souvent handicapante tant elle peut être douloureuse. Lors du cycle menstruel, l’endomètre – le tissu qui tapisse l’utérus – s’épaissit afin d’accueillir une éventuelle grossesse et, s’il n’y a pas fécondation, se désagrège et saigne : ce sont les
règles.
En cas d’endométriose, les cellules de l’endomètre migrent, souvent vers les trompes, et causent de vives douleurs que les médicaments peinent à soulager. Longtemps considérée comme une maladie psychosomatique ou qui ne concerne que des femmes « douillettes », cette maladie est enfin reconnue. Reste à trouver de véritables traitements. Pour toutes les femmes touchées par l’endométriose, ce livre est une bouffée d’espoir et elles trouveront,
en suivant le parcours de Julie, de nombreux conseils, exercices et sagesse de vie pour vivre au mieux.
« C’est avant tout un parcours personnel que nous offre Julie. Tel le Petit Poucet, elle sème sur notre route des réflexions qui jalonnent notre existence, sur la douleur, la vie et ses priorités. Toutes ces contributions apportent les ressources nécessaires pour se prendre en main et réfléchir aux moyens de s’épanouir malgré la pathologie. » Jean-François Marchand, ostéopathe et enseignant chercheur.

Éditions Josette Lyon – 224 pages – 17 €

A propos de l’auteur
Diagnostiquée à l’âge de 16 ans, Julie SAINT-CLAIR est étudiante. Sa passion pour le développement personnel, l’écriture et le sport lui permet de relever au quotidien les défis de la maladie. Julie a également créé la page Facebook Endosemble pour que chacune puisse partager son expérience et ses conseils.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
Merci d'indiquer votre nom