Livèche

L’herbe à parfum

L’histoire de la livèche, c’est l’histoire de beaucoup de plantes aujourd’hui. De leurs noms, on en a le plus souvent rien retenu mais elles ont fait plus, elles ont marqué notre mémoire olfactive (celle qui remonte le plus loin dans le temps) en nous laissant un arôme, un effluve, une trace indélébile associée à nos souvenirs. 

Pour exemple, le fameux « sel au céleri », ce petit flacon de sel à l’arôme et à la saveur si particulière qui a trainé durant des générations sur le zinc des bistrots, indissociable du jus de tomate ou de l’œuf dur, était ni plus ni moins qu’un mélange de sel et de graines de livèche !

Figurant aujourd’hui parmi les plantes oubliées, la livèche, de son nom latin Levisticum officinale, est une plante vivace appartenant à la famille des apiacées, tout comme la carotte ou le cumin. D’aspect assez semblable au céleri, par ses longues hampes florales pouvant atteindre jusqu’à 2 mètres de hauteur, elle en a aussi l’odeur délicieusement prenante. Elle donnera à la floraison de jolies petites fleurs jaunes en ombelle.

Pour la petite histoire…

En  Suisse, où elle est consommée fréquemment, on l’appelle « l’herbe à Maggi » en raison de sa similitude de goût avec les petits cubes à bouillon. La rumeur court que la livèche ferait d’ailleurs partie des ingrédients entrant dans la composition de ces célèbres petits cubes dont le secret de la recette est conservé au Crédit Suisse depuis 1888 !

Ses vertus médicinales

Utilisée au Moyen-Age pour ses propriétés calmantes, elle se montre particulièrement efficace pour soigner les furoncles, les ulcères et autres bubons plus ou moins infectés. Mais c’est avant tout dans la sphère digestive que son action se montre très efficace. Digestive, cholagogue (qui facile le travail du foie) et emménagogue (qui encourage le cycle menstruel), c’est aussi un excellent diurétique qui permet d’évacuer les calculs biliaires. Elle est riche en vitamine C et en huiles essentielles.

Mal de tête ?

Une infusion de livèche saura vous le faire passer.

Une herbe à parfum

En observant la composition de certains parfums, vous constaterez avec surprise que la livèche en fait souvent partie. En effet, la plante renferme naturellement et en quantité, une substance aromatique très appréciée en parfumerie : La coumarine !

  • Elle est cependant déconseillée aux femmes enceinte et aux personnes souffrant d’insuffisance rénale.
Astuces culinaires

Quelques feuilles parfumeront un bouillon, une sauce, une salade ou bien un ragout bien mitonné.
Ses racines sont riches en amidon et peuvent se consommer également cuites à la façon d’un légume dans un bouillon.

Pensez aussi si vous en cultivez, à faire sécher ses graines qui se conserveront très bien et vous serviront comme assaisonnement chaud ou froid et pour confectionner votre… Sel au céleri maison !

Anecdote !

Dans toutes ou presque les recettes de philtres d’amour d’antan, figurait la livèche, sensée stimuler la libido d’où son nom commun de persil d’amour !

Peut-on la cultiver ?

De culture très facile à condition qu’elle soit en pleine terre. En effet, elle ne supporte pas la culture en pot en raison de son système racinaire trop profond et volumineux qui s’étouffe très vite dans un espace réduit.
C’est une plante très odorante qui réapparaitra tous les ans en Avril et perdra son feuillage à l’entrée de l’hiver.

Dans l’assiette…

Soupe de tomate à la livèche
Soupe de tomate à la livèche
Pour 6 personnes

 Ingrédients
2 oignons
2 poireaux
2 pommes de terre
2 petits navets (type boule d’or)
2 carottes
1 branche de livèche
1 feuille de laurier
1 branche de thym
2 gousses d’ail (frais si possible)
2 cuillères à soupe ou 20 cl de coulis de tomate
2 litres d’eau environ

Préparation
Portez l’eau à ébullition, plongez-y tous les ingrédients, exceptées quelques feuilles de livèche. Faites cuire 15 mn puis éteignez le feu en laissant les légumes continuer à cuire. Retirez le thym, le laurier et passez le tout au mixeur en laissant quelques petits morceaux à convenance.
Versez dans les bols en saupoudrant les feuilles de livèche préalablement hachées.

Bonne dégustation !

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
Merci d'indiquer votre nom