aquarium tropical

Nouvelle programmation

Avec ses 84 aquariums et une collection vivante de plus de 15 000 animaux et 750 espèces, l’Aquarium tropical accueille depuis 1931 les visiteurs au cœur du Palais de la Porte Dorée à Paris pour une exploration de la faune et de la flore aquatiques tropicales.

Aujourd’hui, crocodiles nains d’Afrique, alligators albinos, poissons clowns, raies de Léopolde à pois blancs, poissons licornes ou piranhas accueillent petits et grands explorateurs dans une scénographie et un parcours repensés pour un voyage toujours plus immersif, pédagogique, ludique, et accessible au coeur d’une biodiversité riche et surprenante.

Parcours thématiques, nouveaux cartels développés, dispositifs de médiation digitaux et innovants mais aussi mobiliers et mise en lumière, les aménagements réalisés offrent un confort de visite optimal pour une expérience unique des profondeurs de la Mer Rouge aux rives du lac Malawi, du bassin de l’Amazone aux merveilles de l’Océan Indien.

TROIS ANIMAUX À LA LOUPE
Les médiateurs scientifiques de l’Aquarium vous proposent plusieurs animations gratuites de 30 minutes. A partir de 7 ans.

L’ALLIGATOR MONTRE PATTE BLANCHE
Une visite thématique sur les alligators : leur vie, leurs gènes, leur peau dans toutes ses couleurs ! Un parcours où l’on découvre la génétique des alligators albinos de l’Aquarium.

 

DES ANIMAUX SURVOLTÉS
Pourquoi certains poissons sont-ils électriques ? Et pourquoi pas les oiseaux ? Les poissons électriques sont source de bien des questions et bien des inquiétudes, mais qui sont-ils vraiment ? Découvrez leur secret en venant les regarder de plus près.

 

LE CORAIL, QUEL ANIMAL !
Au cœur des océans tropicaux se cache un animal très spécial. Un bâtisseur qui chasse et pratique l’agriculture : son plus grand monument est visible depuis l’espace ! De nombreuses espèces de poissons y ont élu domicile : plongez avec nous au sein des mégalopoles coralliennes autour de l’exposition temporaire Cyclops et des bassins de l’Aquarium !
LA FÊTE DE L’OCEAN
Du 7 au 10 juin 2018
L’Aquarium tropical fête l’océan à la triple occasion de la Semaine européenne du développement durable (du 30 mai au 5 juin), de la Journée mondiale de la biodiversité (22 mai) et de la Journée mondiale de l’océan (8 juin).
Dans le cadre de son engagement en faveur de la compréhension et la protection des océans et des eaux douces tropicales, l’Aquarium tropical propose aux visiteurs des activités de médiation exceptionnelles en partenariat avec différentes structures engagées dans la médiation scientifique et l’éducation à l’environnement.

 

S’engager pour le Développement Durable en lien avec la biodiversité aquatique
Au-delà des innovations technologiques disponibles pour le fonctionnement des aquariums tels que luminaires LED, filtration optimisée, thermorégulation, l’Aquarium s’engage au quotidien pour une gestion raisonnée de l’eau
. Pionnier dans la réalisation de murs végétaux, l’Aquarium tropical de la Porte Dorée développe des pilotes d’aquaponie visant à démontrer la possibilité d’utiliser les eaux de rejets pour des productions végétales. Ce processus s’applique à la gestion de l’eau douce, à l’irrigation des jardins du Palais et à l’eau de mer avec la production de plantes halophytes ou de micro algues.

LE SAVIEZ-VOUS ?
L’Aquarium tropical a été aménagé au sein du Palais de la Porte Dorée, dessiné par l’architecte Albert Laprade à l’occasion de l’Exposition coloniale de 1931.
Le Maréchal Lyautey, commissaire de l’exposition, souhaitait montrer aux métropolitains, de façon durable, la diversité de la faune aquatique des colonies françaises.
Le projet était très ambitieux : riches décors, bacs à fonds peints et à glaces de verre de dimensions inégalées jusqu’alors… L’aquarium aux plus grands vitrages jamais réalisés était né !
L’ensemble se composait d’un aquarium marin, d’un aquarium d’eau douce et d’un terrarium pour accueillir les reptiles ainsi que d’une « galerie des produits » illustrant l’exploitation industrielle de certaines colonies.La mise en place fut assez complexe : les travaux prenaient du retard et se poursuivirent après l’inauguration du lieu, mais l’Aquarium fut un des « clous » du spectacle.
Au cours de l’année 1934, sous la direction d’Antoine Gruvel, professeur au Muséum
d’histoire naturelle, la célèbre fosse qui forme le cœur de l’Aquarium fut aménagée tel un décor par Albert Laprade lui-même, avec l’aide du sculpteur Roger Landois.
Pièces d’eau et faux rochers recomposent alors un « coin de brousse » peuplé de crocodiles, de tortues, de singes et d’oiseaux africains.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
Merci d'indiquer votre nom