Danger sur la cigarette électronique : est-elle nocive pour la santé ?

La cigarette électronique, dernière arrivée dans l’univers de ceux qui ont besoin de nicotine, est une alternative à envisager pour arrêter de fumer. Cependant, elle suscite encore beaucoup de questions et de scepticisme. Des interrogations qui s’amplifient concernant les risques de ce produit sur la santé. Le point.

La cigarette électronique, une addiction ?

L’avantage en se tournant vers l’e-cigarette est le fait qu’il n’y a pas de risque réel à être accro. Elle doit être utilisée selon les conseils d’un professionnel de la cigarette électronique, qui vous règlera la dose (taux de Nicotine) nécessaire en fonction de vos habitudes.

Selon des études sur le sujet, une grande partie des vapoteurs et anciens fumeurs, diminuent leur consommation quotidienne de nicotine. En outre, il faut également savoir que la vitesse d’absorption de la nicotine par l’organisme à travers la cigarette électronique est différente de celle du tabac. En effet, la nicotine est absorbée plus lentement en vapotant qu’en fumant une cigarette classique. Une situation qui amoindrit les risques d’addiction. Pour toute question ou tout renseignement complémentaire sur la cigarette électronique, prenez le temps de lire cet article du gouvernement ici.

Les arômes à éviter

Il existe différents arômes d’e-liquides, un large choix qui correspond aux goûts et aux envies de chacun (arômes fruités, naturels etc.). En même temps, ce catalogue a aussi pour but d’inciter les gens à quitter le tabac et à opter pour l’e-cigarette.

Certains arômes comme la fraise, le melon, et pleins d’autres ne contiennent aucune trace de ces composants. Ils sont substitués par des constituants chimiques et artificiels Les arômes comme la cacahuète sont également à éviter si l’on présente des allergies face à ce type de produit.

Par ailleurs, pensez également à ne pas consommer des e-liquides qui renferment du propylène glycol. Dans certains cas, ce dernier provoque des allergies et des irritations du système respiratoire. À la place, tournez-vous plutôt vers les e-liquides à base de glycérine végétale qui ne présente aucun risque pour la santé. Enfin, privilégiez également les produits qui sont fabriqués selon les normes AFNOR, ce qui garantit une qualité en plus durant vos moments de vapotage.

La cigarette électronique pour stopper le tabac

Il existe plusieurs substituts en nicotine tels que le patch. Cependant, la cigarette électronique est l’alternative qui marche le mieux pour arrêter le tabagisme jusqu’ici. En même temps, c’est aussi un bon moyen pour diminuer de moitié sa consommation en nicotine. De plus, la variété des e-liquides apporte une pointe de plaisir pour vapoter au lieu de fumer.

Le vapotage et la grossesse

Tout comme le tabac et l’alcool, la cigarette électronique est à déconseiller chez la femme enceinte. En effet, la nicotine provoque des risques d’altérations chez le cerveau du fœtus. Cependant, pour celles qui ne peuvent se passer de fumer, dans ce cas, il vaut mieux opter pour l’e-cigarette que de se tourner vers le tabac.

Cela s’explique par le fait qu’elle comporte moins de danger que ce dernier. Effectivement, la cigarette électronique n’émet pas de monoxyde de carbone, contrairement aux cigarettes “classiques”. De plus, le taux de nicotine contenu dans les e-liquides, allant du plus bas au plus concentré, est à choisir selon les besoins. En tout cas, durant la grossesse, le vapotage permet de réduire les impacts négatifs de la nicotine.

Qu’en est-il du vapotage passif ?

Des études ont été menées pour voir s’il existe des vapoteurs passifs, tout comme les fumeurs passifs. Il s’agit de personnes qui ne fument pas mais sont exposées aux fumées, et dons, aux composants des e-liquides. Les résultats des tests sur ces individus se sont avérés être positifs à la nicotine. Cependant, la quantité est très faible. De ce fait, le vapotage passif ne présente pas de risque de dépendance ni d’autres effets indésirables sur la personne.

De plus, le taux absorbé n’est pas suffisant non plus pour favoriser l’apparition des cellules cancéreuses.

Associer tabac et cigarette électronique

Selon les experts, le fait d’associer le tabac et la cigarette électronique en même temps ne présente pas de risque de surdosage à la nicotine.

L’intoxication à cette substance est également écartée. Toutefois, cumuler ces deux éléments à la fois augmente le risque d’une forte dépendance à la nicotine.

En outre, il y a plus de risques de se retourner vers le tabac. Par ailleurs, des nausées et des palpitations peuvent aussi survenir en unissant le tabac et l’e-cigarette. De ce fait, le mieux est d’opter pour un e-liquide concentré en nicotine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *